Contactez-moi         au :

flore et sens 24

 23 rue Millet

24100 Bergerac

 

Téléphone :

06 79 37 16 46

 

ou utilisez le formulaire de contact

Actualité

Je vous propose du coaching collectif au sein de votre entreprise pour optimiser vos projets de groupes, votre bien-être au travail ou tout projet d'optimisation de carrière !

L'hiver en Medecine traditionnelle chinoise

L’hiver en MTC

21 décembre, voilà l’hiver… Ceux qui connaissent un peu le calendrier chinois savent très bien que le solstice d’hiver (21 ou 22 décembre) ne correspond pas au début, mais au milieu de l’hiver.

 Cette saison est éprouvante pour le corps. Le froid, le manque de lumière, l’humidité, les maladies épuisent progressivement notre batterie.

Dans notre corps ceux sont les reins qui jouent le rôle de batterie. Ils sont la source de toutes les énergies Yin (substances corporelles) et Yang (dynamique fonctionnelle). Il stocke et conserve ces énergies et les redistribue quand le corps en a besoin.

En MTC, l’hiver et le nord correspondent à l’élément eau représentés par les reins et la vessie dans notre corps. C’est un élément YIN. L’élément eau représente le début du cycle. La vie commence à prendre forme dans l’élément eau. C’est le moment de la germination pour la graine enfouie dans le sol, qui commence à croître, mais n’est pas encore visible. Dans l’obscurité, on ne peut pas voir le monde environnant. On ait appel alors à l’intuition et au ressenti.

C’est donc une période ou le monde intérieur prend le dessus

L’hiver… un temps de repli et d’introspection

En hiver, comme nous dépensons plus d’énergie, les Reins compensent cette perte pour nous permettre un certain équilibre. Seulement voilà, nos réserves ne sont pas inépuisables.

C’est aussi pour cette raison que la nature se met en veille et s’endort tout l’hiver. Comme nous n’hibernons pas, il faut apprendre à nous économiser, nous intérioriser et à recharger les batteries.

Cela peut se faire par des techniques simples et éprouvées depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise.

Les pieds chauds et la tête froide…

En hiver si l’énergie et le sang affluent en quantité suffisante jusqu’aux extrémités, les pieds et les mains doivent être chauds.

Ce n’est pourtant pas toujours le cas, surtout chez les femmes, qui sont sujettes aux problèmes de circulation du sang.

Il ne faut pas se coucher avec les pieds froids, car la nuit la circulation sanguine ralentit naturellement, ce qui aggrave la situation, et on risque au réveil d’avoir des fourmillements ou des pertes de sensibilités aux extrémités.

A long terme, si on ne fait rien, ces symptômes peuvent devenir chroniques.

Pour y remédier, rien ne vaut un bon bain de pieds aux plantes et un massage ! (cf ci-dessous)

Garder la tête froide ne signifie pas qu’il faille sortir au froid tête nue. Non, bien au contraire, le bonnet est de rigueur. La tête est très yang et doit être protégée des températures trop basses. C’est par elle que nous perdons le plus de chaleur.

Comme souvent ls expressions chinoises ont plusieurs niveaux de lecture (ou de compréhension). L’hiver la rigueur du climat, nous demande de nous économiser et de nous intérioriser davantage. Tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Pour cela, nous devons fuir l’agitation et éviter de nous disperser inutilement.

Gardons la tête froide. Pour renforcer l’énergie du poumon (défense immunitaire), la MTC préconise, chaque matin de se rincer le visage à l’eau froide (tête froide). Cette action stimule et renforce l’énergie du poumon et nous aide à lutter contre les petits maux de l’hiver comme le rhume ou la grippe.

 

 

 

 

 
Bain de pieds au gingembre frais :
Voici une pratique simple et efficace pour favoriser la circulation du sang dans les membres inférieurs et garder ls pieds chaud. Ou juste pour se faire du bien !!!
A faire le soir avant le coucher :
Râper grossièrement 50 gr de gingembre frais et faites-les bouillir dans 2 litres d’eau puis 20 min à feu doux, casserole couverte. 2 minutes avant la fin rajouter une pincée de sel.
Verser le tout dans une bassine et compléter avec de l’eau tiède pour augmenter le volume et ajuster la température.
Baigner le pieds pendant 10 à 15 minutes, l’eau doit être bien chaude pour maintenir le bain à la bonne température.
Ensuite essuyez vous soigneusement les pieds et massez-les ou mieux faites-les vous masser 5 à 10 minutes.
Le gingembre est de nature piquant et tiède, il stimule et réchauffe la circulation de l’énergie. Le sel quant à lui stimule l’énergie du rein, mais il ne faut pas en mettre beaucoup juste une pincée.
Faire une cure 5 à 10 jours, le temps que les pieds retrouvent une température convenable, puis 1 à 3 fois par semaine en prévention le reste de l’hiver.
Cette pratique naturellement relaxante, est très efficace pour apaiser et détendre le corps et l’esprit.
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© flore et sens 24